Compt@pprend.fr

L’évaluation des stocks

Les méthodes d’évaluation des stocks sont utilisées pour déterminer la valeur des stocks d’une entreprise à des fins comptables et fiscales. Il existe plusieurs méthodes, mais les deux principales sont

  • la méthode du coût moyen pondéré (CMP)
  • et la méthode du premier entré, premier sorti (PEPS).

La méthode du coût moyen pondéré mensuel

La méthode du coût moyen pondéré (CMP) est une méthode d’évaluation des stocks qui consiste à calculer le coût moyen pondéré de chaque unité de stock en divisant le coût total des stocks en fin de mois par le nombre total d’unités en stock en fin de mois. Cette méthode est souvent utilisée lorsque les articles en stock sont identiques et qu’il est difficile de suivre les coûts individuels de chaque article.

Voici comment fonctionne la méthode CMP :

  1. on totalise les quantités entrées en stock (en incluant le stock de départ),
  2. on totalise les valeurs des entrées en stock (en incluant le stock de départ),
  3. on divise le total des valeurs par le total des quantités,
  4. on obtient le coût moyen pondéré qui sera appliqué à toutes les sorties du mois,
  5. on termine en vérifiant la valeur totale et unitaire du stock final.

La méthode CMP est souvent utilisée car elle permet de répartir les coûts des stocks de manière équitable sur toutes les unités en stock, ce qui peut aider à réduire les fluctuations des coûts des stocks vendus.

La méthode Premier Entré, Premier Sorti (PEPS ou FIFO)

La méthode FIFO (First In, First Out) est une méthode de gestion des stocks et de comptabilité qui consiste à vendre ou à utiliser les produits dans l’ordre dans lequel ils ont été achetés ou produits. En d’autres termes, les premiers articles entrés dans l’inventaire sont les premiers à être vendus ou utilisés.
Cette méthode est souvent utilisée dans les entreprises qui vendent des produits périssables ou qui ont une date de péremption, comme les supermarchés, les pharmacies et les restaurants. En utilisant la méthode FIFO, les entreprises peuvent s’assurer que les produits les plus anciens sont vendus en premier, ce qui réduit le risque de gaspillage et de perte de valeur due à la détérioration ou à l’expiration des produits.